Respect des mesures sanitaires

on Mercredi, 19 Mai 2021. Posted in Actualités

Depuis plus d’un an, nous subissons dans notre quotidien de profondes modifications dans nos conditions de vie : confinement, distanciation sociale, mesures sanitaires, etc. auxquelles il a fallu s’adapter, parfois avec difficultés. Pour l’AFPF, il était essentiel de s’en préoccuper.

Afin de pouvoir continuer à dispenser ses formations : hygiène, théâtralisation de votre étal, etc., l’AFPF a réagi immédiatement. Toute l’équipe a mis en place les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et la santé des participants et rendre ces temps de formation les moins contraignants pour nos poissonniers.

Des espaces plus importants pour garantir une distanciation suffisante, avec un nombre restreint de participants, en dessous de la jauge réglementaire, afin de permettre à chacun de se sentir en sécurité dans un espace clos mais aéré. Du gel hydroalcoolique, boissons et verres individuels, etc. Et bien sûr l’éternelle bonne humeur de notre formateur Emmanuel Le Coz, indispensable et tant appréciée de nos poissonniers.


Alors n’hésitez pas et soyez rassurés, vous pouvez assister à nos formations hygiène en toute sécurité !

Toutes les informations à retrouver auprès de :

Tiphaine au 09 81 44 44 43

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Nous assurons la même qualité de sécurité et de prévention dans le cadre des déplacements de notre formateur en entreprise pour établir le DUERP.

 

ATTENTION :

Nous vous rappelons le caractère obligatoire de la formation hygiène et guide de bonnes pratiques* et son renouvellement tous les 3 ans. En cas de contrôle vous devrez présenter une attestation à jour, qui constitue la première demande des contrôleurs !

La formation hygiène, c’est l’AFPF !

* Avenant n°56 du 20 novembre 2006 relatif à la formation hygiène et guide des bonnes pratiques, la formation est obligatoire dès l’ouverture de votre établissement et/ou à renouveler tous les 3 ans pour les établissements existants.